USUAL SUSPECTS de Bryan Singer (1995)

Choisi par Phil, rédigé par Jeanba.

« La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas. »
Charles Baudelaire, Le Joueur Généreux – Le Spleen de Paris.

the-usual-suspects-projet-skynet

 

 

 

 

Roger a un problème. Bon d’accord, forcément avec le prénom dit comme ça, on pourrait avoir envie de pouffer.  Oui parce que je commence à vous connaître, dès qu’on peut se foutre de la gueule d’un pauvre type, y’a du monde pour balancer de la caillasse. Alors quand je vous dis qu’un type qui s’appelle Roger, très certainement handicapé par une polio, est en train de se faire maltraiter par la maréchaussée, je sens que ça excite votre âme narquoise.

Haaaa, cher lecteur goguenard, tu me manques parfois…

verbal-kint

Très sérieusement, Roger a un problème. En dehors du fait d’avoir certainement toujours été le dernier choisi en cours de sport, il est aujourd’hui aux mains de la police pour encore quelques heures et un dernier interrogatoire. Faut dire que le flic qui le tient n’est pas né de la dernière cuisse de Jupiter. Non, il sait que le surnom de Roger c’est ‘Verbal’ ! Ça laisse imaginer qu’avec lui on va pas rester à se regarder en chien de faïence. A écouter le tic tac de l’horloge en attendant que le coucou sorte de sa boîte. Non. On imagine plutôt que le margoulin sera du type causant, alors on se prépare une bonne tasse de chocolat chaud et vas-y Père Castor raconte-la ton histoire.

Pour faire simple, malgré son air penaud à faire passer le ravi de la crèche pour un punk à crête, Verbal semble protégé par du gros calibre. Et sera certainement libéré dans peu de temps, au risque de disparaitre dans la nature sans révéler tous ses secrets. Du coup, l’enquêteur s’inquiète de questionner le quidam en toute quiétude. Et le convoque donc une dernière fois. C’est quand même fou qu’après tout le bordel que les potes de Verbal ont foutu, il ne reste que lui pour témoigner. Il y a semble-t-il, encore beaucoup de questions à poser. Et puis qu’est-ce qu’un type dans son genre foutait avec des caïds pareils ?

the-usual-suspects-cast-keaton-at-head

Mais tout ça est assez simple à expliquer finalement. Grâce aux nouvelles lois pour l’égalité des chances étendues au monde mafieux, Roger a pu profiter du statut de délinquant COTOREP. Statut lui permettant d’intégrer un gang malgré son handicap. Du coup, chouette chouette, Roger s’est fait plein de nouveaux copains avec qui faire plein de bêtises. Et vas-y qu’on fait des braquos, et qu’on fait peur aux autres gangstas, et qu’on se fout du pognon plein les fouilles, la vie rêvée. On se fait connaître, on devient des petites stars dans le milieu, et tout va pour le mieux parce que même avec un éclopé dans le gang, on est les meilleurs des casseurs flotteurs. Ouais groooos !

Et être les meilleurs ça excite les recruteurs, les plus grands big boss sont prêts à payer cher pour vos services. Même qu’y en a, ils sont tellement importants qu’ils se déplacent même pas. A leur place ils envoient leur avocat fiscaliste, qui soit dit en passant, avec un nom comme Kobayashi, ferait mieux de faire dans la porcelaine de Chine. Mais passons.

film-Usual-Suspects

Gros employeur, gros sous, avocat avec un nom de ninja, il est évident que le petit gang de narvalos accepte illico presto de jouer des biscotos allegro sur les cocos du ghetto (l’allitération en O c’est rigolo, laissez moi). Et là boum !!! En fait c’est pas une vraie embauche !!!! Han !!! Les méchants gangsters qui respectent rien !!!
En vrai, Kobayashi il travaille pour Keyser ‘Sale Enflure’ Söze…. Hou, frisson. Parce que là normalement quand tu entends ce nom tu trembles, et si tu étais un minimum au courant, tu saurais que Keyser ‘Fils du Diable’ Söze il a lui-même tué sa femme et ses enfants. Bon, ça c’était pour empêcher des méchants de tuer sa femme et ses enfants… Oui, dit de cette façon c’est bizarre, mais au moins comme ça tu comprends que Keyser ‘Ouf Malade’ Söze, faut pas le faire chier. Sinon il s’auto-fait-chier à ta place. Le diable en personne on te dit.

Et s’il a décidé de prendre l’équipe de truands sous son aile, c’est que Keyser ‘Super Nanny’ Söze a une petite idée derrière la tête. Tous ces petits branleurs ont en fait une dette envers lui et il compte bien se faire rembourser… sinon Keyser ‘Déglingo’ Söze sera obligé de s’auto-rembourser lui-même. Et ça ne serait vraiment pas beau à voir.

au6lcsxolrz7vlrexgjaae8b3es

BIM ! BOOM ! RATATA TATATA ! S’ensuit un déchainement de violence pour le plus gros coup que nos petits gangstas trop sympas aient jamais commis : l’attaque d’un bateau. Enfin, ils veulent pas vraiment tuer un bateau, ni même violer une pirogue, ne soyez pas sots. Ils doivent voler de la cocaïne à des gens qui possèdent une embarcation, voilà. Malheureusement ces gens ont l’air de vouloir la garder, parce qu’au prix que coûte la dope, faudrait pas déconner. Du coup chacun se met en charge de tuer n’importe quel type se trouvant à proximité d’un milieu propice à la navigation, type flaque d’eau, et possédant un accent qui prouve qu’on est un méchant, type non-américain. Sauf le petit Roger à qui on demande d’aller se planquer, en espérant qu’il s’en sortira malgré l’ampleur de la tâche (comprenez cette phrase comme vous voulez).

Et puis bon ben tout devient un peu flou et pas toujours crédible parce que ça reste un polio légèrement pipelette qui raconte ça, mais il semblerait que Keyser ‘Sa mère elle boit d’la Kro’ Söze fasse une dernière apparition pour venir buter tout le monde (il s’est certainement senti obligé de le faire lui-même en les voyant s’entretuer comme des nigauds). Et notre petit Roger Verbal de rester le seul survivant, puisque comme il a toujours été insignifiant et qu’il le restera, on n’a même pas envie de le tuer.

Fin de l’interview et du film, notre bavasse de Roger l’éclopé peut partir en clopinant pépère, s’allumer une clope et ….. hoooooo !!! ALERTE SPOILER !!! On apprend qu’en fait on a toujours été pris pour des buses. Si, si carrément ! Enfin dans ce film, hein. Je fais pas une chronique politique, démerdez-vous sans moi pour ça. Non, la vérité éclate au grand jour, voilà un twist final à te retourner le cerveau dans sa tombe : on comprend que cet enfoiré de Kobayashi n’est en réalité pas du tout avocat, mais bel et bien le prêtre qui a marié Roméo et Juliette !!! Haha ! Et toi pauvre spectateur qui n’avait rien vu venir. Voilà, après ce spoiler tu peux maintenant aller te prostrer dans un coin, et embrasser le mur de ma part. Mais n’oublie pas de mater ce film si tu ne l’as jamais fait.

bande-annonce

La fiche complète du film.

Plus de lecture ?

Tagged , , , , , , , , ,

3 thoughts on “USUAL SUSPECTS de Bryan Singer (1995)

  1. princecranoir dit :

    Oh mais rassure-toi, je l’ai maté ledit film, et ce dès qu’il a pointé le bout de son bobard dans une salle de ciné. Mais voilà, il y a bien longtemps que je n’ai pas frayé avec Söze et sa bande de pieds nickelés et cette lecture me donne une envie « furiosa » de me remettre ces cinq gars-là au bout de ma lunette (« Oswald n’était qu’une tapette »).

  2. Elehys dit :

    Alors merci pour cette alléchante chronique (et son spoiler…) , parce que ce film, je ne l’avais jamais vu, et c’était fort bien.

  3. Narayan dit :

    La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu’il n’existe pas.»*
    Charles Baudelaire, Le Joueur Généreux – Le Spleen de Paris.

    *ou de vous persuader qu’il existe comme étant extérieur à vous si c’est votre ombre personnelle !

    Moi j’en sais rien, j’ai jamais tranché, et vous ?

    Est-ce vrai que l’industrie du cinéma par exemple aurait pactisé avec des entités démoniaques ?
    Kevin Spacey est bon dans le rôle du vilain diabolique.

    Tout ce que vous dîtes est toujours tellemnt malin…(pas ironique !) pour moi ce film utilise la ficelle à la Agatha christie, pardon pour la référence antédiluvienne, où le lecteur est mené par le bout du nez, le seul moyen de résoudre l’énigme c’est de soupçonner toujours celui qui est normalement au-dessus de tout soupçon, la gentil, l’handicapé, l’enfant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *