RENCONTRES DU TROISIEME TYPE de Steven Spielberg (1977)

Choisi par vous, apprécié par Jeanba.

« Tout ce qu’il y a de toxique dans la région c’est vos conneries ! »

Roy Neary dans Rencontre du troisième type.

rencontres-du-troisieme-type-projet-skynet

ATTENTION, VOICI LA RETRANSCRIPTION INTEGRALE DU RAPPORT CONCERNANT LES FAITS.

CETTE FICHE ETANT TRES FIDELE A LA REALITE, ELLE POURRAIT ETRE CONSIDEREE COMME UN SPOILER.

Date de premier contact :

1977

Lieu :

Indiana, Etats Unis

Témoins notables :

Steven Spielberg,  Richard Dreyfus, François Truffaut.

rencontres05

Description du phénomène :

Après avoir retrouvé en parfait état de marche dans un désert du Mexique, de vieux coucous disparus durant la seconde guerre mondiale,  le Pr. Lacombe se dit que quelque chose de bizarre se prépare. Et il est loin d’être tombé de la dernière pluie d’astéroïdes le professeur.

En effet, des événements inexplicables semblent augmenter en intensité et en nombre, alors que la petite équipe scientifique parcourt le monde à la recherche d’indices significatifs.

Entre des pilotes d’avions qui refusent de faire un rapport sur leur rencontre type « ovni » (parce que quand même ça la foutrai mal dans les vestiaires avec les gars), et une bande d’indiens qui chantent en chœur et à tue-tête une boucle musicale, l’équipe scientifique patauge allègrement.

Mais au moins, tous ces micros évènements auront eu le mérite de mettre leurs radars en alerte, et ainsi de ne pas avoir le cortex au repos quand les choses commenceront à s’accélérer du côté d’une petite ville de l’Indiana.

rencontres04Roy est un réparateur de câble nonchalant, marié et père de 3 gosses mal éduqués.
Il va sans dire que l’intérêt de nos voisins de l’espace de s’intéresser à sa personne est totalement dû au hasard.
Mais durant une banale soirée au volant de son pick-up, direction les folles aventures quotidiennes du héros du câble réseau,  l’incroyable se produit : Roy va tutoyer les petits hommes gris.

Enfin, d’abord il va juste croiser un petit vaisseau E.T. assez inoffensif et plein de jolies couleurs qui clignotent. Mais rencontre suffisamment  marquante pour lui cuire la moitié exposée du visage, façon steak sur le grill.
Et là c’est l’escalade.

Au même moment un gentil petit garçon (dont on pourra remarquer la prestation hallucinante pour un bonhomme de 4 ans) décide d’aller jouer avec ses nouveaux copains tout gris, qui eux l’emmèneront faire une marelle de l’autre côté de la voie lactée. Maman a beau être assez cool dans son genre, ça risque de ne pas lui plaire du tout.
Alors que faire quand on est victime d’un rapt d’enfant par une bande de racaille de l’espace ? On en parle à ses nouveaux copains zinzins, qui eux aussi ont croisé un truc « difficile à raconter ».

Chacun a vécu son petit moment intime avec les jolis vaisseaux multicolores un brin espiègles,  mais quand il s’agit de demander des explications aux autorités, l’armée nie tout en bloc. Il n’en faut pas plus à un américain moyen pour échafauder une théorie du complot. On voit bien à quel point ils peuvent être tatillons… Mais puisqu’on vous dit qu’il ne s’est rien passé !!!
Et donc pour aller se détendre un peu après toutes ces péripéties, chacun d’entre eux se découvre une passion pour les arts créatifs. Une l’aquarelle, un autre le fusain, voir même de l’argile ou encore mieux, de la purée.
Mais, fait étrange, ils réalisent tous sans se consulter une forme commune : une patate !
Enfin au début, parce qu’après quelques cours du soir, on commence à discerner la représentation d’une montagne particulière, située non loin de là.

rencontres03

Haha ! Ni une ni deux, allons voir ce qu’il y a là bas !
Surtout que chacun a du temps libre désormais. Jillian n’a plus son fils à garder et Roy a été abandonné par sa famille qui n’a définitivement aucun humour quand il s’agit de transformer la baraque en atelier créatif.
Mais l’armée américaine n’est pas d’humeur à partager ses secrets et sent, elle aussi que la montagne pourrait être un endroit stratégique dans la quête du premier contact avec l’Extérieur.

Fermer une zone aux civils n’a rien de bien compliqué pour la première puissance mondiale, il suffit d’en faire un peu trop et c’est réglé. Mais notre équipe de ouins-ouins est du genre tenace, et semble déterminée à trouver des réponses à des questions qu’ils comprennent à peine.
N’étant pas tous égaux dans la pugnacité, seuls Jillian et Roy arriveront tant bien que mal à ramener leurs bonnes bouilles d’illuminés au sommet du Devil’s Tower. Que grand bien leur fasse, car il se passe en effet quelque chose d’extraordinaire à cet endroit.
Une immense équipe scientifique et technique, ainsi que toute une batterie d’instruments en tout genre, font le squat autour de ce qui semble être le plus grand synthétiseur du monde !!!
C’est John Williams qui va être content.

bande-annonce

bande-annonce

Concert son et lumière avec partition à 5 notes, la soirée promet d’être mémorable.
Mais tout le mérite revient tout de même à nos amis : les petits hommes gris.
Avec leurs vaisseaux étincelants et virevoltants comme dans la plus démente des fêtes foraines, il faut bien reconnaître qu’ils ont le sens du show.
La soirée « Rencontre de catégorie 3 » (et non « rencontre du troisième mec en partant de la droite », comme je l’ai longtemps cru), restera longtemps dans les esprits des heureux participants, malgré une sacrée gueule de bois pour certains et un aller simple pour l’ailleurs pour le plus chanceux. On reste souvent perché longtemps après ce genre de folle nuit.

Symptômes après visionnage :

Forte tendance à siffloter 5 notes en boucle.

Vous pouvez aussi consulter la fiche technique du film ICI.

Plus de lecture ?

Tagged , , , , , , , , , ,

One thought on “RENCONTRES DU TROISIEME TYPE de Steven Spielberg (1977)

  1. andy dit :

    les extra terrestre ont tout piqué à jean michel jarre.
    ps: je trouve et ça n’engage que moi que le chef extraterrestre fait à la fin du film un salut presque nazi… que cherchez vous à nous dire monsieur Spielberg?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *