ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND de Michel Gondry (2004)

Plébiscité par vous, rédigé par Jeanba.

« On surestime le sable,
C’est juste des petits cailloux. »

Joel dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind.

eternal-sunshine-projet-skynet

Une histoire d’amour ça commence par la fin.
Ou bien le contraire. Ou même, tout ceci ne serait-il qu’une boucle fermée ? En tout cas, il semblerait qu’on se sépare pour les mêmes raisons qui nous ont unis. Rien n’est simple au fond, surtout lorsqu’on recherche la simplicité.

 Eternal-Sunshine05

Eternal Sunshine of the Spotless Mind imbrique les rouages complexes d’une histoire d’amour. Une histoire d’amour somme toute assez simple, voire standard : une fille et un garçon, ils s’aiment mais ne se comprennent pas. On en tire assez vite les conséquences. Elle, solaire et spontanée. Adepte de nouveautés, de surprises et d’improbables couleurs capillaires. Lui, impressionnable et secret. Partisan d’introspection, de tendresse et de parfaites choses ordinaires. Des opposés qui ont tout à partager, séduits chacun par le reflet en négatif que représente l’autre. Et ils se tiennent ainsi, en équilibre sur la balance de leur histoire, jusqu’à ce que tout s’écroule. Le charmant devient agaçant, et les corps se repoussent. Allez savoir quand ce genre de choses s’effondre… Vous savez, vous, à quel moment précis vous avez laissé les choses filer comme une poignée de sable s’écoulant entre les doigts ?

Eternal-Sunshine01

Mais c’est sans compter sur la société Lacuna, spécialiste en suppression de souvenirs. Plus besoin de subir les ruptures, oublions simplement cette histoire et continuons sans passif.
L’éclat éternel de l’esprit immaculé.
Et voilà le détail qui permet de sublimer le déjà vu, par une note de surréalisme, que Boris Vian lui-même n’aurait pas renié. Vive le bricolage et f*** la post-prod !! Ici tout n’est qu’effets spéciaux en direct-live, mon beau monsieur !  On connaissait les débuts de carrière réussis de Michel Gondry avec le clip “Human Behavior” pour Björk. Eh bien ce long métrage en est un digne héritier technique.

Eternal-Sunshine06

Comme une multitude de petits tours de magie, le film s’articule. Tantôt pris dans l’histoire, tantôt dans la réalisation, on se laisse aller dans l’atmosphère aidé par une BO réellement tendre, mais jamais niaise. On s’amuse, on s’émerveille, on ressent, on respire, on vit avec Gondry.
Jim Carrey et Kate Winslet cisèlent des personnages parfaitement crédibles par leur humanité et leur côté ordinaire. Plein de défauts et bourrés d’un charme simple. Personne ne vous demandera de prendre parti, les héros eux-mêmes n’étant pas certains de cautionner leurs comportements. Ils sont humains, prêts à faire du mal quand ils sont blessés. Terrorisés par l’idée de solitude et angoissés à l’idée de vivre avec la mauvaise personne. Et finalement tellement lâches devant la douleur. Car qu’est-ce qui motive à effacer quelqu’un de sa mémoire si ce n’est la lâcheté ?

Eternal-Sunshine03

bande-annonce

En poussant encore un peu dans les méandres de ce conte hypnotique, il semble que chacun quitte l’autre pour l’image qui lui est renvoyée. Le quotidien aura usé les sentiments et leur spontanéité. Car on s’aperçoit bien qu’à la fin, tout n’est qu’amour. Faut-il parfois se quitter pour pouvoir recommencer ?

A moins que ça ne soit le contraire…

Pour continuer, c’est ICI.

Plus de lecture ?

Tagged , , , , , , , , , , ,

4 thoughts on “ETERNAL SUNSHINE OF THE SPOTLESS MIND de Michel Gondry (2004)

  1. Très certainement le film le plus bouleversant de Gondry. Son plus beau également, même si « La science des rêves » était une jolie réussite; « L’écume des jours » étant un foirage complet…à mon humble avis 😉

  2. bro dit :

    Tu viens de me donner envie de voir le film, n’ayant que l’intérêt que pour les film comiques de Jim Carey.

    • Phil dit :

      Hey Bro ! 😉
      Même si c’est l’article de Jeanba, je me permets de te répondre pour te dire que tu risques d’être agréablement surpris par sa prestation !
      Dans un autre registre, je te conseillerais de voir (si ce n’est pas déjà fait) The Truman Show, un autre très bon rôle non-comique de Jim Carey et un film très intéressant et terriblement d’actualité.

  3. bro dit :

    Truman Show je l’Ai vu et c’était excellent,je dois le revoir d’Ailleurs car ça doit faire 5-6 ans que je l’ai vu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *