TITANIC de James Cameron (1997)

Choisi par Marie, rédigé par Phil.

« Tu sautes, je saute.”

Rose et Jack dans Titanic.

titanic-projet-skynet

Chère mademoiselle Marie C.,

Vous avez choisi l’option « Chronique de film de gonzesse pour mon Anniversaire à moi” du Projet Skynet et nous ne vous en remercions pas du tout.

Parmi les nombreux films de notre catalogue, votre choix s’est porté sur le film Titanic de James Cameron. Une décision des plus avisées étant donné qu’il se trouve tout de même entre Sleepless in Seattle (1993) et Twilight : Chapitre 1 – Fascination (2008) dans notre liste de films à meuf par ordre alphabétique.

En revanche, nous tenions à vous rappeler que vous n’avez pas jugé nécessaire de souscrire à notre assurance “Cet article est carrément nul, c’est un scandale !”. Il vous sera donc impossible de faire une quelconque demande de ré-écriture ni d’agir d’aucune sorte sur notre choix de photos, de musique et/ou de miniature illustrative. Tant pis pour vous (ou pour nous).

Cela étant dit, nous vous souhaitons une excellente lecture et un joyeux anniversaire.

En toute Courtoisie.

Bisous.

titanic2

La question qui se pose avant d’attaquer cette chronique est la suivante : en tant que garçon, ai-je le droit de tirer à vue sur un “film de filles” sans défense ? Hmmm… Le grand dilemme. Dans le fond, cela ne reviendrait-il pas à, je sais pas moi, faire une balayette à une grand-mère par exemple ? titanic3-041112La réponse est la suivante : ON S’EN FOUUUUT !!

Déjà, Titanic est loin d’être sans défense. Avec plus de 200 millions de dollars de budget (le film le plus cher de l’histoire à l’époque !) et 11 oscars à la clé (what the fuck ?!?!), vous conviendrez qu’on a déjà vu plus démuni… Ensuite – sachons rester objectifs et lucides, les mecs (et les filles) -, Titanic c’est très long et c’est très mal joué. Et pour couronner le tout, le thème musical me donne des envies de meurtres. Du coup, Titanic c’est quand même un tout petit peu chiant. D’autant plus qu’on sait tous comment ça va finir…

Titanic-from-movie

Depuis que, sans avoir rien demandé à personne, j’ai entendu à peu près un million de fois My Heart Will Go On interprété par la cauchemardesque Céline Dion, je crois qu’il m’est désormais impossible de revoir Titanic sans avoir régulièrement envie de vomir. Chaque scène “importante” (si je pouvais mettre plus de guillemets, je le ferais…) est enrobée d’une guimauve musicale qui me confirme ponctuellement que je n’ai strictement rien à faire devant ce film et que je devrais faire des choses un peu plus essentielles de mon week-end, OSCARS-BEST PICTURE“comme ranger mes chaussettes, par exemple”.

Prenons la scène légendaire du “Jack, je vole” (je pense que vous situez à peu près). A cet instant capital de l’intrigue, le thème est joué à l’aide du célèbre flûtiot gaélique qu’on nous ressort à toutes les sauces dès qu’il y a deux-trois rouquins dans l’assistance et une pinte de Guinness à un moment de l’histoire. Il suffit de me rajouter un premier bisou sur fond de soleil couchant et voilà : j’ai le mal de mer. J’avais déjà eu du mal à avaler la scène d’embarquement qui me balançait des sons de synthé de type “chorale” dégueulasses dans les oreilles… Mais là, si je puis me permettre, c’est le pompon !

Titanic_breaks_in_halfAlors forcément, lorsque le compositeur James Horner* me ressort – mais cette fois avec un piano parce que c’est plus romantique – son thème pendant la fameuse scène du dessin (qui précède la fameuse scène de la voiture avec la buée gnagnagna), là je me mets à me marrer parce que finalement, c’est tout ce qui me reste. Je me mets aussi à attendre avec impatience le moment où le Titanic va tâter du glaçon et où ça va commencer à partir un peu en live. Mais en fait, c’est chiant aussi. movies_titanic-11429Même les mecs qui tombent en se fracassant sur les hélices ou sur les bittes d’amarrage ne me font plus marrer. “Je m’ennuie… C’est bientôt fini ?”

La seule solution pour tenter de survivre à ce naufrage de trois heures et quart est finalement de passer direct en mode “soixante-douzième degré” et d’essayer de trouver des moments qu’on pourrait qualifier de risibles. J’en ai trouvé quelques uns… Comme le moment où Kate Winslet se met à courir comme une dératée pour aller se jeter du ponton parce que c’est trop pas facile d’être riche dans la vie et que son fiancé lui a choisi de l’agneau au repas et qu’elle aime pas ça. Du coup elle bouscule tout le monde, hurlant presque “laissez-moi passer, je suis pressée, je dois aller me suicider !” Là, je ris un peu…

titanic-3-d-movie-review1Je ris aussi en voyant ce pauvre naze de Billy Zane (Zane, naze… une coïncidence ? Je ne crois pas, non), le méchant fiancé qui mange de l’agneau, nous offrir une prestation toute en jeux de sourcils ridicules. Je ris en me disant que Leonardo DiCaprio a l’air d’avoir 15 ans et demi et qu’à l’époque il était quand même vachement plus crédible lorsqu’il jouait les handicapés mentaux dans Gilbert Grape (1993). Je ris devant les dernières images du film où Jack et Rose s’embrassent devant tous les personnages qui les applaudissent (sérieux, les mecs ??). titanic_romance-11430Je ris aussi vite fait en voyant les énormes clichés sur l’immigration américaine et sur la Révolution Industrielle qui sont censés apporter une touche de sérieux historique à une love story déjà vue mille fois. Une love story qui finira de toute façon par tomber à l’eau (haha !), les deux héros étant trop débiles pour grimper à deux sur une planche. Bravo, les mecs ! On vous demandera pas de faire le porté de Dirty Dancing (1987) à vous…

Donc voilà, je ris un peu, certes, mais ça reste tout de même léger et essentiellement basé sur du foutage du gueule. Attention, hein ! Je ne suis pas en train dire que je n’aime pas les histoires d’amour et que je préfère regarder G.I. Joe : Retaliation (2013). Mais bon, déjà je fais ce que je veux et ensuite voilà : j’ai revu Titanic… et c’était carrément chiant.

Quand je pense que c’est le papa de Terminator (1984) et d’Abyss (1989) qui a fait ça, j’en pleure de chagrin...

Et encore un JOYEUX ANNIVERSAIRE !!

Titanic Jack and Rose Atlantic Ocean

Bande-annonce (trop longue elle aussi)

La fiche complète de Titanic ICI.

* : Je tiens tout de même à remercier le compositeur James Horner pour avoir fait une « vraie » BO me permettant de ne pas souiller notre playlist Skynet avec un morceau de Céline Dion. Merci, James !

Plus de lecture ?

Tagged , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *